Bandeau

Bandeau

mercredi 22 novembre 2017

Le Parti Socialiste, parti de gouvernement: entre autonomie et imitation (d'E.Macron)- ma réponse à Henri Weber

Voici ma réponse à Henri Weber, directeur des études européennes au Parti Socialiste,  ancien sénateur et député européen, et à son texte "Parti socialiste : entre marginalisation et refondation".
http://www.parti-socialiste.fr/parti-socialiste-entre-marginalisation-refondation/


Personne ne peut nier qu'Emmanuel Macron,  du fait du vide à gauche comme à droite,  a pu devenir le seul candidat aux idées partisanes de gouvernement,  donc le seul candidat présidentiable en mesure de gagner, ce par défaut.

François Hollande n'a pu se représenter, car lui savait et il l'avait dit, que seule une conjoncture très favorable,  au beau fixe et une baisse de près de deux points de chômage pouvait le faire gagner à nouveau en 2017. Le tout, évidemment dans un contexte de relance économique, sociale et societale ayant fonctionné.
François Fillon, lui, avait bénéficié dans un premier temps de la machine à étêter les anciens de la droite  (Nicolas Sarkozy, Alain Juppé) lors de la Primaire, mais il s'est fait rattrapé par cette même machine. Conjonction du vieux logiciel thatchérien avec une grosse pointe d'hyper-conservatisme victorien et les affaires, furent-elles symboliques, cependant coûteuses politiquement.
La France,  on le sait est un pays légitimiste et n'a pu,  sauf à ne pas se préoccuper de l'instabilité, adopter l'idée d'une cohabitation  (pourtant légitime et correcte démocratiquement). Qui sait si Emmanuel Macron réussira? C'est possible, peut-être a t-il le champ libre? Toutefois, est-ce que le thatchérisme soft est compatible avec la France colbertiste et amoureuse du lien avec le Service public (sa présence)? Difficile de le dire. Il pourra y avoir hiatus en effet.

Lionel Jospin et le droit d'inventaire positif 
Je dois avouer que je n'ai pas compris en 2002, le rejet à ce point, qui s'est atténué après, du bilan de la mandature Jospin qui fut brillant, prospère économiquement et social. Il est vrai que nous pouvons avoir tendance à gauche, de part notre perfectionnisme, à tout peindre en noir. Il en va de même , à propos du bilan de François Hollande qui n'est pas éclatant et même très décevant -soyons lucides-. Avouons que certaines mesures, nonobstant,  furent des avancées pour notre pays  (soit totalement, soit dans le fondement): le CICE  (comme fondement), la réforme Peillon de l'école  (à 60%), le tiers-payant généralisé,  la réussite franche de la COP 21 et de la loi sur la Transition énergétique et bien-sûr le mariage pour tous.

Le pays à droite 
Bien avant l'arrivée d'E.Macron comme candidat et l'annonce du retrait de François Hollande de la vie publique élective, la droite se plaçait clairement en tête de cortège  (que ce soit Alain Juppé ou François Fillon).
Emmanuel Macron, profondément chrétien-démocrate, humaniste et européen de droite, bien qu'il ait participé à un gouvernement de gauche, ne pouvait ne pas être à droite dans la campagne et au pouvoir. Parce que c'est sa conviction profonde et parce que cela a été sa tactique pour gagner. Le pays étant passé à droite, dans les esprits, au cours du mandat 2012-2017.

Et nous à gauche? 
Si nous devons être constructifs intellectuellement à  gauche, je parle ici de la gauche non-révolutionnaire ou non-insurgée, nous devrons reconnaître les points positifs de la mandature Hollande déjà cités supra. Nous avancerons  dans la foulée que le CICE aurait dû être ciblé, comme l'ont soutenu Pierre-Alain Muet et Valérie Rabault ;  que la loi El Khomri telle quelle a été une erreur fondamentale (certains diront une faute), comme l'a affirmé récemment Olivier Faure; et enfin que le réforme fiscale, ainsi que la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales auraient dû se faire plus fermement comme l'ont fait remarquer Karine Berger, Yann Galut et Olivier Faure (sans parler de l'impasse sur la déchéance pour les bi-nationaux et la Réforme territoriale ratée).
La rationnalité et l'esprit critique équilibré nous obligent à un devoir d'inventaire de la présidence Hollande. Tout ceci nous pousse à la prise de conscience du chemin hasardeux pris par Jean-Luc et la France Insoumise. J'ai l'impression que bon nombre de camarades dits de "l'aile gauche" et même au-delà du PS se rendent compte de cette voie sans issue.
Le ou les partis de gauche non-révolutionnaires choisit, c'est son ADN et sa feuille de route,  de gouverner, de construire et reconstruire son corpus idéologique et de prendre la voie de l'autonomie. Puisque nous sommes autonomes,  nous ne serons pas les alliés d'Emmanuel Macron.
Nous ne possédons pas, en effet la même cosmogonie, la même conception du monde.

Il veut le libéralisme sans obstacles. 
Nous voulons l'égalité et l'équité entre entrepreneurs et travailleurs.
Ce, dans  un monde plus juste et plus respectueux de l'environnement.

samedi 18 novembre 2017

10 faus argueumints conte les lingues reugiounales (et à cause do queul fau pas se fier à ço!)

Adapté do l'artigue in angloués sus la lingue gallouèse:
https://nation.cymru/2017/top-10-most-common-anti-welsh-language-arguments-and-why-theyre-stupid/

Ous intindez ou vous racountez dos histouères sus les lingues reugiounales per cause do queul in aute/ous les amerait/-iez pas? Djà ourillé dos phrases "ol/alle parle anvé dos poumes do tarre dins la boche", "Ol/alle frait miyeus d'abandouner soun accint"

Halte dret-là! Davant do s'infiammer sus dos counsidérations siye centralistes vouère natiounalistes, ou ben sus des pouncifs sus l'anglouès "lingue moundiale unique", prinez le temps do lire çot artigue per ous far in avisu.
Voué 10 faus argueumints conte les lingues minouritares et reugiounales et per cause do queul ço tint pas la route:

  1. "Ço se counprind pas les lingues reugiounales!"
È per la rason queul ous les causez pas. Lougique, mouais vau miyeus le dire. Per counprinre, ço s'apprind. Magique, non?
  1. "Les lingues reugiounales sont mourtes, do tote maniare!"
Ptête faudrait dire in fat : "plèn do gins voulont lor mourt"!
Ço fat pusiors geunérations queul biaucop do mounde affirme çola et pertint, alles vivont toujou. Çartes les lingues d'oïl sont in dangier, do minme l'arpitan in ex-Rhôune-Alpes et l'occitan dins certanes do ses reugions d'ourigine (pas pertot) et pis y a le basque queul mounte pas mau la pente, l'alsacian queul se mantint pus ou mouins, les créoules queul sont dynamiques, le corse queul retrève eune vigor. Et è do minme et inquère miyeus au Payis do Galles, in Payis valencian in Espagne, per les Houngrouès do Roumanie et minme les dialectes alleminds in Allemagne et Autritse.
Ços lingues fasont partie dou payisage et dos gins se battont per alles, è dounc pas l'achabemint do l'histouère. Les Euroupéans sont ben fiars do lor culteure reugiounale depis dos sègles et dos sègles maugré les Estats-nations.
  1. "Tot le mounde parle françoués et pis angloués et ço seuffit ben!"
    Ben dou mounde cause sa lingue in pus do la lignue "natiounale" et ço a jamouais impêché les familles do se dépatouiller couractemint. Et pis quinsons-nous sus les effects pousitifs dou bilinguisme/multilinguisme:
  • Ço a des beunéfices sus le founctionnemint cougnitif: in çarviau bilingue è in çarviau in miyore fourme, anvé pus do mémouère, eune miyore attintion, eune pus grande capacité à far pusiors tâches in minme temps et eune founction d'essécution élargie
  • Y a des avintages per la santé mintale: çola pot retarder l'arrivée do la deumince ou do la malautie d'Alzheimer, ço agide à guérir pus vite anprès in accidint vasculare ceurébral

  • Ço doune à l'espérit eune aute façon do penser (si la grammare et la syntasse sont diffeurintes, è in vra essercice do gymnastique mintale djà) et dounc eune pus grande facilité à counprinre les autes culteures
  • Pus ço se cause dos lingues, pus ço s'apprind facilemint (et à l'invarse , ête mounolingue rind difficile l'apprintissage do la primaire lingue altarnative)
  • Ço doune eune agilité et dounc ço fat s'adapter pus facilemint, pas mau per in ôvrage!
  • Les gins queul parlont les lingues minouritares et reugiounales ont plasi à les causer, perqueul s'in priver!
     Saviez-ous queul 56% dos habitints do la Planète Tarre parlont pusiors lingues.È nousautes, in countesste mounolingue qui avons tot faus!
  1. "Les ptits Beurtons ou les ptits Basques... savont pas parler françouès si è-z-y anont in escole immarsive (Diwan, Ikastola,..)!"
Djà per ailloure l'argueumint "tot le mounde parle françoués in France" prind dou mau tot à cop et pis agardons eune chouse, les famous reusultats dou bachout, Lavou è queul sont pus nauts? Au lycée Diwan do Carhais dins le Finistarre, Dame veire!
Dounc bon, ête bilingue au quoutidian à l'escole, coume ço dominde do l'effourt, per seur qu'ête bilingue au quoutidian, ço ramoullit pas le çarviau!
  1. "Les lingues reugiounales isolont!"
Per avis si causer jeuste eune lingue vous isoule pas do ços qui la parlont pas! Et 56% dos gins dou Mounde sraient isoulés? Anons dounc!  Fau pas aveire pôr d'apprinre pus queul le françoués et l'anglouès. Pus ço s'apprind, pus ço pot s'apprinre d'autes. À cause do queul passer à coûté d'in biau vouéyage in Euroupe do l'Est sins parlouter la lingue , vouère do rincontrer dou mounde, vouère son jouvianciau/sa jouviyinçalle?
  1. "Fau apprinre eune lingue "utile" bondiou!"
Eune lingue loucale in son lioc d'ourigine, djà è pas ineutile, alle è cheu alle d'abourd! Insègue le mounde nous rabattont les ourilles dou "chinouès, nouviale lingue moundiale", çartes, è ben sympa do parler à dos Françouès do la diaspora, d'aner visiter la Chine et parler in mijon le chinoués, mouais anprès ço se parle per vra  TOTS les jous? Bé Dame non! Y a l'angloués anvé la Tèle, le françoués dins la charrière et à l'ôvrage et pis ço se pot queul y a la lingue reugiounale à la mason, anvé la famille.
Et bizarremint les ptits Beurtons sont pas maus in angloués et les ptits Basques pas maus in espagnoul.
Le mounde è mau fat, pas vra?!
  1. "Les lingues reugiounales sont dos "galimatias" et dos mourciaus dos dialectes mettus les ins anvé les autes!"
È à dire queul le françouès, à la base le parisian, a êté counstitué d'anprès pusiors infleuyinces d'autes lingues d'oïl: champenoués, picard, nourmind,... et ço a mettu dou temps per aveire la lingue queul nousautes avons dret-là. Et queul dire do l'angloués, d'abourd ressimblint à entremis le frison et entremis l'allemind dou nord et pis queul a êté pas mau latinisé anvé les Roués nourminds coume Ghiame le Counqueurint...
Et pis le reusse, queul è passé d'in estat prouche do ço queul simblét à dou vieil ukranian ou ben dou vieil reuthène, pis pas mau asiatisé durint l'oucupation moungole, pis pas mau francisé et gearmanisé sous Piarre le Grand et Catherine II
Bon... i countinue per les autes grandes lingues dos Estats-Nations (i pourrais dire do minme dou chinoués, do l'hindi, ...etc)?

  1. "Les lingues reugiounales et minouritares, è ben coutancious!"
Dounc le dret dos reugions à aveire lor culteure, ço counte pas, tant pis per alles et pis ço se rensarre la boutique? Bé non l'anmi!
Ous rensarriez les escoles françouéses au Québec per cause do queul le Canada è pus anglouphone queul francouphone? Ous rensarriez les queques escoles tibétanes per ben siniser inquère pus le Tibet? (ouh les maudisus Tibétans qui volont pas se siniser!)

Arrêtons là les coutances do bazioteries, siouplat. Anprès tot l'escole et les Sarvices peublics, ço coûte ben: ço se rensarre ansi? , et Monssu Trump trève queul l'Obama, ço coûte, ço s'achabe anvé les curations per les pus deumunis américans?

  1. "Les panniaus bilingues, è conte la laïcité!, bondiou! Oups, bon... queul d'ailloure?"
Eune viale, in viladze a ben le dret d'aveire , dous, quat, ou minme massimum dis panniaus d'intrée bilingues. Bon bah, ço s'inlève les "viales pus flories do France" ...etc

Faudrait quan minme oblider queul la francisation do la France, peusque davant étét pas le cas, s'è fat per la voulonté et la fource dou Roué, l'intardiction dos lingues à l'escole quitte à heumilier les infints in lor mettint un bounet de bourri ou ben eune peunition per aveire '"ousé" causer dins sa lingue familiale... La France a agi dret-là conte les Drets do l'Houme, chares minsdames et chars monssus.

L'ONU doune in noum à ço: "geunoucide cultural".
È intardit d'inlever eune lingue autouchtone à eune poupulation. Minme in France!

  1. "Les loucutors dos lingues reugiounales et minouritares sont ben impoulis! È-z-y causont pas coume nousautes!"
Le beurton, le basque, le corse, les diffeurints créoules ...etc sont les lingues dou couin. À cause do queul s'in oufeusquer? Les gins parlont pas essprès "conte vous", mouais è-z-y causont per cause do queul è-z-y ont l'habiteude do manier dous lingues.
Quan ous êtes in vouéyage à l'étringier, ous anez pas ous mette à causer jeuste in espagnoul, in cinghaloués per cause do queul "è la lingue dou payis". Non, per cause do queul, djà , ous pouvez pas , coume tot le mounde, parler totes les lingues. Mouais quan ço se counait eune aute: è t-alle lassée sins jamouais l'utiliser?

À cause do queul vouleir reuginter le Payis Basque, la Beurtagne, le Payis Valencian... et "deucréter queul sole la lingue natiounale majouritare y aurait dret d'essistince à çot indret"?
Fau relire soun histouère in Europe, in France et ailloure, y a pas louin do 7000 lingues, l'Europe et la France particuliaremint sont ritses in lingues: è jeuste queul ous le saviez pas.
Astoure , ous le savez! Dount acte!

Proufitez-in per apprinre in mijon eune lingue reugiounale do voute choués!


samedi 7 janvier 2017

"Ptit Livet berriaud et bourbonnous", leuçon 3

Le ptit livet berriaud et bourbounnous, leuçon 3 (troué)



Leuçon 3 (troué):

A l'ôvrage!

(Au travail!
Au treball!)

La famille Blanchet va à l'ôvrage. Ceuline va travailler à son escole, davant alle inmène les infints (Nouémie et Luca) à lor escole, peusque è-z-y sont pas dins la minme escole queul lor mée. Tindis queul Barnard Blanchet va d'abourd à son buriau à Borges per aner insègue sus les routes de l'Ouest-Char, dins la reugion dou Viarzon.

(La famille Blanchet va au travail. Céline va travailler à son école, avant elle emmène les enfants (Noémie et Luca) à leur école, puisque ils ne sont pas dans la même école que leur mère. Tandis que Bernard Blanchet va d'abord à son bureau à Bourges per aller ensuite sur les routes de l'Ouest-Cher, dans la région de Vierzon.)
(La família Blanchet va a treballar. Céline va a treballar a la seva escola abans que es porta als nens (Noémie e Luca) a l'escola, ja que no estan a la mateixa escola que la seva mare. Mentre Bernard Blanchet primera va a la seva oficina a Bourges per a continuació, anar pels camins del Cher Oest,  en la regió de Vierzon.)





Dialougue (Dialogue/ Diàleg) :

A l'escole dou Nouémie et Luca, la campane a souné et les mestres et mestresses d'escole ont mettu in ringée chaisqueune do lor classe et tot ço mounde va dins sa classe respective.

-Dins la classe do Nouémie- :

-La mestresse: "Alours, ol va causer do ço queul ous ameriez far doman et pis anprès ol l'escrira.
Nouémie, pos-tu nous dire ço queul tu fras doman?"

-Nouémie: "Oui , mestresse. Doman, i iré virouner aus Prats-Fichaus anvé mes parints , pis le diminche , nousautes irons dins le boué vé Meuhin sus Yève. I mettré mes bouttes et ol courra dins la fourêt per s'ameuser. I fré mes deveirs itou et i pense qu'anvé Luca, mon frare et ma mée, ol prindra eune récepte per faberquer un gouéron et nousautes bouérons anvé moun pée, in choucoulat chaud."

-La mestresse: "Oh bah alours ta fin do senanne sra ben plène et ta famille se mouvra biaucop, et tu sras ben affarée, Nouémie!"


A l'escole dou Ceuline, dins sa classe, è alle la mestresse

Ol va reudiger eune ptite reudaction sus le mestier queul ous ameriez far pus tard, ben-seur, i ous domande d'utiliser le futeur coume temps do conjugation.

In enlève: "Mestresse, è-ço queul i pos domander queul Antouène me prâte eune foïlle?"

Ceuline: "Evidamint, Antouène te prâtra eune foïlle , mouais davant tu m'ourillras, histouère do ben intinre les counseugnes!"

Au buriau do Barnard

-Barnard: "Dis-dounc char coulleuge, srait t-y poussibe queul tu me passes la coumminde per l'imballouse, afin do queul i pos veurifier certans deutails."

-Le coulleuge: "Tins dounc. T'agardras ben totes les ouptions dos coummindes limériques, le cliyint à Viarzon resarche des dispousitions particuliares d'imballadze. Tu li domandras itou s'ol souhaide dispouser d'esstinsions do garintie."

-Barnard : "Très ben. Tot sra fat coume counvinu. Faudra égalemint queul i passe à l'aute enprèse pas louin do l'eusine. I li mountré au chef dou sarvice investissemints, le nouviau catalougue.



           ----------------------------------------------------------------------------------------




FRANÇAIS



Traduction en français :


A l' école de Noémie et Luca, la cloche a sonné et les maîtres et maîtresses d'école ont mis en rang chacune de leur classe et tout ce monde va dans sa classe respective.

-Dans la classe de Noémie:

-La maîtresse: "Alors on va parler de ce que vous aimeriez faire demain et puis après on l'écrira. Noémie, peux-tu nous dire ce que tu fera demain?"

-Noémie: Oui, maîtresse. Demain, j'irai me promener aux Prés-Fichaux avec mes parents, puis le dimanche, nous irons en forêt vers Mehun sur Yèvre. Je mettrai mes bottes et on courra dans le bois pour s'amuser. Je ferai mes devoirs aussi et je pense qu'avec Luca, mon frère et ma mère, on prendra une recette pour fabriquer un gâteau et nous boirons avec mon père, un chocolat chaud.

-La maîtresse: "Oh bah alors, ta fin de semaine sera bien pleine et ta famille bougera beaucoup, tu auras pas mal de choses à faire, Noémie!"

A l'école de Céline, Céline est la maîtresse, dans sa classe:

On va rédiger une petite rédaction sur le métier que vous aimeriez faire plus tard; bien-sûr je vous demande d'utiliser le futur comme temps de conjugaison.


Un élève: "Maîtresse, est-ce que je peux demander qu'Antoine me prête une feuille?"

Céline: "Evidemment , Antoine te prêtera une feuille, mais avant tu m'écouteras, histoire de bien comprendre les consignes!"


Au bureau de Bernard

-Bernard: "Dis-donc cher collègue, , serait-il possible que tu me passes la commande pour l'emballeuse, afin que je puisse vérifier certains détails."

-Le collègue: "Tiens donc. Tu regarderas bien toutes les options des commandes numériques, le client à Vierzon recherche des dispositions particulières d'emballage. Tu lui demanderas aussi s'il souhaite disposer d'extensions de garantie."

-Bernard : "Très bien. Tout sera fait comme convenu. Il faudra également que je passe à l'autre entreprise pas loin de l'usine. Je montrerai au chef du service investissements, le nouveau catalogue.
.



Voucabulare  dou travail (Vocabulaire) :

-le buriau: le bureau (pièce ou meuble)
-l'escole: l'école
-la mestresse/le mestre: la maîtresse d'école/le maître d'école
-l'enlève: l'élève
-l'estilou: le stylo
-la foïlle: la feuille
-le cahié: le cahier
-les deveirs: les devoirs
-les countrôles: les contrôles
-les essamins: les examens
-le doussier: le dossier
-le mestier: le métier
-le/la coulleugue: le/la collègue
-la faberque/l'eusine: l'usine
-l'atalié: l'atelier
-l'ôvrier: l'ouvrier
-l'impléyé: l'employé
-le sarvice: le service (soit le département, soit la prestation)
-le director/la directrice: le directeur/la directrice
-le countract: le contrat
-la coumminde: la commande
-le cliyint: le client
-le merché: le marché
-l'enprèse: l'entreprise
-les investissemints: les investissements
-le salare: le salaire
-l'estage: le stage
-la fourmation: la formation
-l'apprintissage: l'apprentissage
-le choûmage: le chômage
-le choûmaire/la choûmouse: le chômeur/la chômeuse
-la retracte: la retraite
-la pinsion: la retraite (surtout le paiement)
-le temps libe: le temps libre
-les drets souciaus: les droits sociaux
-la greuve: la grève
-les vaquinces: les vacances







Grammare (Grammaire) :

le futur, comme en français se forme par le radical du verbe + r + les terminaisons, sauf que le e avant le r est coupé.

Parler -> Parle (radical) -> Parl (adaptation pour le futur, coupure du "e") -> Parlr -> Parlré (première personne du singulier au futur)

Terminaisons: -é
                        -as
                        -a
                        -ons
                         -ez
                          -ont

Parler au futur
i parlré
tu parlras
ol/alle parlra
nousautes parlrons
vousautes parlrez
è-z-y parlront

Aller au futur: même exception qu'en français, le radical est ir- .

Aner (aller) au futur
i iré
tu iras
ol/alle ira
nousautes irons
vousautes irez
è-z-y iront



Essercices (Exercices)

Conjuguez au futur "minger" , "salir" et "bouère"
Faire quelques phrases au futur en reprenant les mots du vocabulaire sur le travail.







           ----------------------------------------------------------------------------------------

             


CATALÀ:

Traducció en català:

En l'escola de Noémie i Luca, ha sonat la campana , els mestres i mestressas de l'escola
han fet alinear cada classe de manera que totes aquestes persones vagin en la seva respectiva classe.

-En la classe de Noémie:
-La Mestressa: "Així que anem a parlar del que es pot fer demà i després vam escriure. Noémie, ens pot dir el que va a fer l'endemà.?"


 
-Noémie: Sí, mestressa. Demà, vaig a caminar en els Prats Fichaux amb els meus pares,  i el diumenge, anirem al bosc de Mehun sud Yèvre. Em prendré les botes posades i córré cap al bosc per jugar. Faré els meus deures, també i crec que amb Luca, el meu germà i la meva mare, prendrem una recepta per fer un pastís i beurem amb el meu pare, una xocolata calenta.


 
-La Mestressa, "Ah , el cap de setmana serà bastant complet i la seva família mourà molt, tindràs una gran quantitat de coses a fer, Noémie!"

A l'escola de Céline, Céline és la mestressa de la seva classe:
Anem a escriure un petit assaig sobre l'art que li agradaria fer més endavant; per descomptat, et demano que utilitzi el futur come temps verbal.

-Un alumne: "Mestressa, puc amprar un full a Antoine?"


 
Céline: "Òbviament Antoine te amprarà un full , però abans que em escoltaràs bé per entendre les instruccions!"


En la oficina de Bernard

-Bernard: "Digues-me estimat col·lega, és possible que em passas la comanda per l'envasador, pel que puc comprovar alguns detalls.?"

-El col·lega: "Aquí és. Miraràs tots els opcions en relació amb els controls digitals, el client investiga disposicions especials d'embalatge? Le preguntaràs també si ell vol tenir estensions de garantias.


 
-Bernard. "Molt bé.  Tot serà fet come previst . haurà també que vagi a una altra empresa no lluny de la fàbrica i mostraré al cap del servicio de las inversions,  el nou catàleg ...



Voucabulare (Vocabulari) :

-le buriau: l'oficina (habitació) / el despatx (moble)

-l'escole: l'escola
-le mestre/la mestresse: el mestre/la mestressa
-l'enlève: el alumne
-l'estilou: la ploma
-la foïlle: el full
-le cahié: el cuaderno
-les deveirs: els deures/las tascas
-les countrôles: las provas escolars/els tests
-les essamins: els examens de fin d'estudis
-le doussier: el dossier
-le mestier: el mestier
-le/la coulleugue: el/la col·lega
-la faberque/l'eusine: la fàbrica
-l'atalié: el taller
-l'ôvrier: el treballador
-l'impléyé: el empleat
-le sarvice: el servei (departament o prestació)
-le director/la directrice: el director/la directora
-le countract: le contract

-la coumminde: la comanda
-le cliyint : el client
-le merché: el mercat
-l'enprèse: l'empresa
-les investissemints: las inversions
-le salare: el salari
-l'estage: el practique
-la fourmation: la formació
-l'apprintissage: l'aprenentatge
-le choûmage: la desocupació
-le choûmaire / la choûmouse: el desocupat/la desocupata
-la retracte: la jubilació
-la pinsion: la pensió (pagament)
-le temps libe: el temps lliure
-les drets souciaus: els drets socials
-la grueve: la vaga-
les vaquinces: las vacances


Grammare (Gramàtica):

el futur, igual que en les formes franceses es format per l'arrel del verb + r + terminacions, excepte el "e" cortat abans del "r".


Parlar= Parler(radical) -> Parl (adaptació per al futur, trencar la "i") -> Parlr -> Parlré (primera persona del singular al futur)

Terminacions: -é
                        -as
                        -a
                        -ons
                         -ez
                          -ont

Parler (parlar) al futur
i parlré
tu parlras
ol/alle parlra
nousautes parlrons
vousautes parlrez
è-z-y parlront

Anar al futur: mateixa excepció que en francés, el arrel és "ir- ".

Aner (anar) al futur
i iré
tu iras
ol/alle ira
nousautes irons
vousautes irez
è-z-y iront


Essercices (Exercicis)

Conjugar al futur "minger" (menjar) ,"salir" (embrutar)  i "bouère" (beure)

Fer un parell de frases al futur amb las paraulas del vocabulari del treball.